Culture

L’IGAS confirme : le tout capote est un facteur de contamination par le sida

Publié le Mis à jour le

Un rapport de l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS) confirme que se reposer entièrement sur le préservatif facilite en fait la contamination par le virus du sida. Le tout capote aggrave l’épidémie. Le Vatican le disait, mais le discours officiel le niait jusqu’à présent.

Aides s’est tiré une balle dans le pied. Cette association homosexualiste hyper-médiatisée et protégée politiquement avait conquis une part de sa notoriété en traitant Jean-Paul II d’assassin, puis en lançant une campagne hystérique contre Benoît XVI. Elle leur reprochait de dire que le tout capote, le comportement des hommes étant ce qu’il est, était non une protection contre l’épidémie de sida mais un facteur de contamination. Ce que les études épidémiologiques montraient, les homosexualistes et la masse politiquement correcte le niaient par préjugé idéologique. Or, c’est grâce à Aides que l’IGAS, et donc le gouvernement français, l’entité politique la plus politiquement correcte au monde, reconnaît aujourd’hui officiellement le caractère mortel de l’abus de préservatifs.

(… lire l’intégralité >>)

Notoloran’ny Filoham-pirenena mari-boninahitra i Eulalie, ilay maherifo

Publié le Mis à jour le

06 jolay 2018: Notoloran’ny Filoham-pirenena ny mari-boninahitra « Chevalier de l’Ordre du Mérite de Madagascar » i Eulalie, izay nasandratra ho Mahery Fon’ny Firenena noho ny nanavotany ilay zazakely vao herintaona sy telo volana monja, niharan’ny lozam-pifamoivoizana teny Andranomena Arivonimamo farany teo (na dia tsy mahay milomano aza izy!).


Elle a sauvé un bébé d’une noyade lors d’un accident de taxi-brousse à Arivonimamo

« Ce fut un bel acte d’amour, de bravoure, et d’altruisme ». Ces propos du Président de la République résument le geste héroïque de la jeune Rafaramalala Heriniaina Eulalie, 16 ans, qui a sauvé un bébé de 15 mois d’une noyade certaine, lors de l’accident du taxi-brousse sur la RN 1, à Andranomena, Arivonimamo, le dimanche 1er juillet (alors qu’elle-même ne savait pas nager!). Cette élève de la classe de troisième du collège FJKM d’Ambohinierenana, Imerintsiatosika, a été reçue par le Chef de l’Etat, dans la matinée de ce 6 juillet au Palais d’Iavoloha. Elle était accompagnée de ses parents et du Ministre de la communication, Rina Andriamandavy.

Lors du drame du pont d’Andranomena, Heriniaina Eulalie a, non seulement sauvé la petite fille de 15 mois, emportée par les flots de la rivière, mais elle a aussi tenu à l’accompagner personnellement jusqu’au HJRA à Antananarivo, où elle a reçu les soins nécessaires. Le Président Rajaonarimampianina a remercié vivement la jeune Rafaramalala Heriniaina pour son acte de bravoure, et son sens du sacrifice, lors du sauvetage du bébé. « C’est une très noble prise de responsabilité, un geste qui doit inspirer toute notre société, à l’heure où nous devons recouvrer les valeurs de solidarité et d’entraide pour la renaissance de la mentalité, pour réussir l’Émergence », a-t-il souligné. Il a également félicité les parents de la jeune fille pour son éducation. Aussi, au nom de l’État, le Président de la République a décerné à Rafaramalala Heriniaina Eulalie la médaille de Chevalier de l’Ordre du Mérite de Madagascar, avec une enveloppe financière en guise de reconnaissance. Par ailleurs, les frais d’études et les fournitures scolaires de Rafaramalala Heriniaina Eulalie seront tous pris en charge par l’État jusqu’à l’obtention du diplôme du baccalauréat.

Fandaharana « Confessions »: Samoela

Publié le Mis à jour le

Mampiseho ny tena toetran’i Samoela amin’ny mahaizy azy, izay tsy hita taratra firy amin’ireo tononkira ahalalan’ny maro azy.

Décès d’un grand homme « complet » et « comblé »: Jean Charles Andriantsitohaina

Publié le Mis à jour le

Sa grandeur n’aura d’égal que sa rigueur intellectuelle et morale, en plus de sa modestie. Son nom restera gravé dans l’histoire économico-politique de Madagascar. Charles Andriantsitohaina, un grand capitaine d’industrie est mort à l’âge de 96 ans après une vie bien remplie faisant évoluer la société par son amour particulier pour les arts et le sport qu’il a contribué à promouvoir efficacement. Homme « touche à tout », et grand mécène et philanthrope avec sa femme, il fut un grand capitaine d’industrie, connu par plusieurs générations comme pionnier de la communication moderne. Charles Andriantsitohaina, descendant de l’Ambassadeur Andriantsitohaina chef de la délégation diplomatique malgache auprès des grandes puissances européennes du temps de la monarchie sous la reine Ranavalona I était une personnalité d’un abord facile et était très actif au sein des groupements économiques comme le SIM (Syndicat de l’Industrie de Madagascar), le GEM (Groupement des Entreprises de Madagascar) et la FIVMPAMA (Fivondronnan’ny Mpandraharaha Malagasy) dont il fut l’un des principaux fondateurs, en plus d’être Sénateur de la Jeune Chambre Internationale. Il fut durant plusieurs années Président du Conseil d’Administration de la BMOI (Banque malgache de l’Océan Indien), première banque privée . Nous présentons nos sincères condoléances à toute sa famille.


Famangiana fahoriana

NEOM: la ville du futur (2025) à 425 milliards de US$

Publié le Mis à jour le

C’est le gigantesque projet du prince saoudien Mohamed Ben Salman, aux frontières de l’Egypte, l’Arabie saoudite et la Jordanie.

Pourquoi le Mont Sinaï est évoqué?

 

Réforme du Lycée – Bac 2021 en France: fin des Filières et Contrôle continu …

Publié le Mis à jour le

Les épreuves du baccalauréat débutent le 18 juin. Celui-ci sera profondément remanié pour une toute nouvelle version en 2021. Enseignants comme élèves craignent une rupture avec la tradition républicaine, redoutant une augmentation des inégalités.

Les lycéens de Terminale sont en plein bachotage. Ils préparent leur première épreuve de l’examen, la philosophie, sur laquelle ils plancheront le 18 juin. La version traditionnelle de ce baccalauréat vit actuellement son crépuscule : elle sera bientôt remplacée par un nouvel examen, «le Bac 2021», version Jean-Michel Blanquer . Les séries ES (économique et social), S (scientifique) et L (littéraire) seront ainsi bientôt supprimées au profit d’un bac dit «modulaire».

Les cours du socle commun et le grand Oral

Le calendrier de la réforme

ONU: l’Allemagne, l’Afrique du Sud, la Belgique, l’Indonésie et la République dominicaine élues au Conseil de sécurité

Publié le Mis à jour le

L’Assemblée générale des Nations Unies a élu vendredi matin 8 Juin 2018, à l’issue d’un scrutin unique, l’Allemagne, l’Afrique du Sud, la Belgique, l’Indonésie et la République dominicaine comme membres non permanents du Conseil de sécurité pour un mandat de deux ans qui débutera le 1er janvier 2019.

L’Afrique du Sud et l’Indonésie ont recueilli respectivement 183 et 144 voix. Élus au nom du groupe des États d’Afrique et d’Asie-Pacifique, ces deux pays succéderont à l’Éthiopie et au Kazakhstan. Les Maldives, qui étaient également candidates, n’ont obtenu que 46 voix.

Le groupe des États d’Europe occidentale et autres États sera représenté par l’Allemagne et la Belgique, seules candidates, qui ont été élues avec respectivement 184 et 181 voix. Ces pays remplaceront les Pays-Bas et la Suède au Conseil de sécurité.

Enfin, pour le groupe des États d’Amérique latine et des Caraïbes, la République dominicaine, unique candidate, a été élue avec 184 voix et siégera à la place de la Bolivie.

Outre les cinq membres permanents du Conseil que sont la Chine, les États-Unis, la Fédération de Russie, la France et le Royaume-Uni, et des cinq pays qui viennent d’être élus, le Conseil de sécurité sera également composé, en 2019, de la Côte d’Ivoire, de la Guinée équatoriale, du Koweït, du Pérou et de la Pologne.

Les 10 sièges non permanents du Conseil de sécurité sont renouvelés par moitié tous les ans et sont répartis comme suit : cinq sièges pour le groupe des États d’Afrique et d’Asie-Pacifique, deux pour le groupe des États d’Amérique latine et des Caraïbes, deux pour le groupe des États d’Europe occidentale et autres États, et un pour le groupe des États d’Europe orientale.

(source: news.un)