Loi sur le développement industriel – LDI: une volonté politique affirmée

Publié le

La loi sur le Développement industriel (LDI) de Madagascar vient de faire l’objet d’une adoption en Conseil du Gouvernement et en Conseil des Ministres la semaine dernière et sera soumise pour adoption à la prochaine session parlementaire. Le Président du Syndicat des Industries de Madagascar (SIM), Monsieur Fredy Rajaonera, a salué les efforts menés par l’Etat ayant conduit à l’adoption de cette loi par le pouvoir Exécutif.

Le président du SIM, Fredy Rajaonera, et le ministre Chabani Nourdine

De ce fait, il a rencontré le Ministre en charge de l’Industrie et du Développement du Secteur Privé, Monsieur Chabani Nourdine, ce mercredi 09 août 2017 à Antaninarenina pour présenter les remerciements des industriels malgaches à l’endroit de l’Etat. D’après le Président du SIM, la LDI est un résultat concret de l’efficacité du Dialogue Public Privé (DPP). « Après trois ans d’élaboration, le projet de loi LDI a finalement été adopté auprès du pouvoir Exécutif grâce à une implication de trois acteurs principaux, l’Etat (à travers le MIDSP) et le secteur privé (représenté par le SIM) avec l’appui d’un partenaire technique et financier (la FES) », a-t-il souligné.

Le DPP est un dispositif initié par SEM Monsieur le Président de la République de Madagascar, par  décret présidentiel. Il préside la réunion de la plateforme du DPP et le MIDSP en assure la présidence du comité de pilotage.

De son côté, le Ministre Chabani Nourdine a expliqué que la LDI constitue le premier cadre règlementaire du secteur industriel en 57 ans d’indépendance. C’est une des rares lois adoptée en un seul passage en conseil du Gouvernement et en conseil des Ministres. Celà montre la réelle volonté de Monsieur le Président de la République Hery RAJAONARIMAMPIANINA d’accélérer le développement du pays à travers une Industrialisation forte. Il estime que cette loi permettra d’atteindre le défi du PND, celui de porter à 25% la contribution du secteur industrie dans le PIB national si il est actuellement à 15%. La LDI garantira également un environnement juridique spécifique stable au secteur et un climat des affaires favorable.

 

La LDI offrira un cadre incitatif pour une mise à niveau des industries locales à travers une stratégie claire et coordonnée sur l’amélioration de la compétitivité des industries, un meilleur accès aux marchés et au financement…, la disponibilité de ressources humaines qualifiées (techniciens spécialisés…), la promotion de l’Entrepreneuriat en faveur des Petites et Moyennes Industries, une offensive à l’export sur des secteurs ciblés (contrats d’exportation) et la promotion de l’innovation et des technologies.

 

Parmi les avantages de la LDI au profit des investissements industriels, on cite entre autres,  la mise en place de l’ANDI (Agence Nationale du Développement Industriel), un organe de régulation du secteur qui aidera à son développement et à l’amélioration de son environnement, l’institution, en collaboration avec le secteur privé, du  FNDI (Fonds National pour le Développement Industriel), une structure financière destinée à appuyer les industriels dans la mise à niveau ou la mise en œuvre de leurs projets et la création de zones d’investissement industrielles (ZII) pour lesquels les développeurs bénéficieront d’un abattement fiscal de spécialisation. Dans ce cadre, les industriels pourront produire eux-mêmes leur énergie avec  une possibilité de vendre le surplus et les autorités locales seront impliquées pour la densification de l’industrie dans leur circonscription

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s