Évènements Fraîchement Actualisés

Bill Gates view about Africa

Publié le Mis à jour le

The philanthropist – and Owner of Microsoft – warns that stability in Africa makes a huge difference to the world, and that investing in the health and education of its young people is vital

What worries Bill Gates most? The booming population of Africa looms over his foundation’s latest global survey. By the end of this century there will be 4 billion more people on Earth – and 3 billion of these extra souls will be born in Africa. The challenge, he says, is that “Africa must almost quadruple its agricultural productivity to feed itself. That’s very daunting.”

(… read full article from The Guardian)

Brexit « No Deal » plan revealed & explained

Publié le

The Government’s contingency plans for a no deal brexit amount to a torrent of details from stock piles of medical supplies, to warnings that Britons living elsewhere in Europe could lose access to UK banking and pension services. Brexit secretary Dominic Raab described it as « practical and proportionate advice » – but Labour said it showed a no deal scenario would be catastrophic. In a moment we’ll be discussing what impact this could have on our daily life.

Radavidson Andriamparany: kandidà N° 10 (Antoko F.F.F) ho Filoham-pirenena

Publié le Mis à jour le

Mitondra ny heviny manoloana ny raharaham-pirenena ny kandidàn’ny Firaisam-pirenena ho an’ny Fahafahana sy ny Fandrosoana, Radavidson Andriamparany, izay andry nitantana Ministera maro tamin’ny fitondran’ny Filoha teo aloha Marc Ravalomanana

 

Université d’Antananarivo : La Faculté de Droit et Sciences politiques voit le jour

Publié le Mis à jour le

Le Département de Droit se détache de la Faculté DEGS pour devenir une faculté à part entière. Il s’agit de l’application d’un décret pris en 2013 en Conseil de gouvernement.

Pr. Faratiana Esoavelomandrose (Responsable de la nouvelle Faculté) et l’ex-Président Hery Rajaonarimampianina (Crédit photo: La Dépêche de Madagascar)

Une nouvelle Faculté vient de naitre à l’Université d’Antananarivo. Il s’agit de la Faculté de Droit et des Sciences politiques, auparavant rattachée à la Faculté de Droit, Economie, et Gestion et de Sociologie (DEGS). Ce changement fait suite à un arrêté pris en Conseil du gouvernement en 2013 et entre également dans le cadre de la politique de l’Etat liée à l’enseignement supérieur. Sa mise en place aurait été retardée par les discussions au sein de la Faculté DEGS.

«L’Université d’Antananarivo était la première université publique à Madagascar. Il est ainsi normal qu’elle soit la première à accueillir la première Faculté de Droit et Science politique dans le pays. Par ailleurs, l’effectif des étudiants de la mention Droit a déjà dépassé celui d’un Département, ce qui confirme encore plus la raison de ce grand changement », a déclaré la Responsable de la mention Droit à l’Université d’Antananarivo, Faratiana Esoavelomandroso, lors de la Cérémonie d’officialisation de cette nouvelle Faculté à Ankatso.

OBJECTIFS

La ministre de la Justice, Noro Vololona Harimisa mais également l’ancien Président Hery Rajaonarimampianina ont honoré de leur présence cette cérémonie, ce dernier sera le parrain de la première promotion de la nouvelle Faculté. Il a souligné lors d’un entretien avec la presse l’importance du Droit dans la réalisation des objectifs menant à l’Emergence 2030.

« De nombreux jeunes vont acquérir des connaissances au sein de cette nouvelle Faculté qui sera un lieu pour renforcer la conviction à respecter la loi. Les connaissances acquises au sein de cette Faculté devraient devenir avant tout un mode de vie pour les étudiants. Je souhaite que les jeunes qui sortent de cette Faculté puissent mettre leur connaissances au bénéfice du pays afin de parvenir à une réelle émergence », a indiqué Hery Rajaonarimampianina.

Un propos repris par la ministre de l’Enseignement supérieur, Monique Rasoazananera. « Jusqu’ici, la majorité des Malgaches ne retiennent que la connotation péjorative du mot politique. Les jeunes qui vont s’inscrire à cette mention pourraient leur démontrer un jour ce que c’est vraiment la politique », a-t-elle souligné.

TSILAVINY RANDRIAMANGA (La Dépêche de Madagascar)


Lire par ailleurs l’interview donnée par la Pr. Faratiana Esoavelomandroso à Lola Rasoamaharo, détaillant l’évolution ayant conduit au changement de dénomination actuelle (« Mention Droit »).

Taom-baovao malagasy iraisana: K.M.T.M – MA.MA.FI

Publié le Mis à jour le

Fanambaran’ny Filankevitra fara-tampon’ny Fivondronan’ny Raiamandreny ara-drazana eto Madagasikara taorian’ny fankalazana tany Fianarantsoa.

Razafindravahy repart en périple: La Refondation à l’heure de l’ancrage

Publié le Mis à jour le

Edgard Razafindravahy, Chef de file du parti ADN.

On attendait sa rentrée politique. Edgard Razafindra­vahy ne s’est pas défilé devant l’intensité de l’actualité. Il est intervenu hier sur la Radio Antsiva. Beaucoup pensaient à une déclaration de soutien en faveur d’un candidat à l’élection présidentielle mais pour le guide national de l’ADN, son credo reste la Refondation.

Après les tournées de sensibilisation et de mobilisation autour de la base, il s’agit cette fois de procéder à l’ancrage du concept de Refondation au niveau des fokontany. « La Refondation ne peut pas avoir de vitalité si elle ne prend pas ses racines depuis la base, si la population ne détient pas un pouvoir réel » a-t-il souligné à l’antenne de la Radio Antsiva.

(…)

Les élections malgaches sont les plus chères au monde en terme de dépense par électeur. Une situation aberrante pour le pays le plus pauvre au monde. Une raison de plus pour procéder d’abord à la Refondation avant d’aller à l’élection.

(… lire l’intégralité de l’article de l’Express)

La charge des Etats-Unis de D. Trump contre la Cour Pénale Internationale [CPI]

Publié le


Connaitre la Cour Pénale Internationale [CPI]